Chiropraxie & santé de la femme





On dit souvent que l’on attire la patientèle qui nous ressemble et qui a besoin de nous. Plus de 75% des personnes qui me consultent sont des femmes, et je ne pense pas que cela soit un hasard. Leur sensibilité me touche, j’aime les écouter, les rassurer et trouver des solutions pour chacune d’elles. J’admire les femmes, je les vois comme des héroïnes. J’admire aussi les hommes. Mais les femmes ont une force invisible en elles qui me subjugue. Et c’est cette belle flamme que je souhaite entretenir en leur offrant un soutient, une oreille attentive, un moment pour elles. Avec moi elles apprennent à prendre rendez-vous avec leur corps, lui laissant une opportunité de l’écouter et d’aller dans son sens, en douceur et de manière bienveillante.


Dans cette article j’aimerai mettre en lumière les grandes lignes de mon travail en tant que chiropracteur pour la santé des femmes. Bonne lecture !








1 - Gestion du stress : Les femmes sont des Superwomen

Il me semble clair qu’aujourd’hui les femmes sont sur tous les fronts : Au travail, à la maison, avec les enfants. On leur en demande beaucoup, elles doivent être tout et son contraire. Une mère parfaite, et une féroce entrepreneuse. Pas trop grosse, pas trop maigre. Sportive, mais gourmande. Pas trop sexy, mais jolie quand même. Organisatrice, mais pas maniaque. Savoir contrôler, et lâcher-prise. Etre sensible, mais pas trop non plus. Dire ce qu’elle pense, mais pas trop fort. Penser à tout du matin au soir. Combien d’entre elles ont une to-do liste si longue qui défile dans leur tête que leur sommeil en est perturbé?


Traduit dans mon langage de chiropracteur, cela revient à dire que leur système nerveux sympathique est sur-sollicité. Celui-ci s’occupe de mettre en place des réactions de défenses naturelles face à un danger ponctuel. (Fight-or-flight). Mais lorsque le corps perçoit ces dangers en permanence, sur le long terme, alors il s’enferme dans ces schémas de défense. Cela l’empêche d’être en plein santé et des symptômes peuvent se manifester à plusieurs niveaux. Mon travail consiste à les désamorcer et à donner des clés à mes patientes pour leur apprendre à mieux gérer le stress au quotidien.





2 - Les douleurs typiquement féminines

(Voici une liste des principaux motifs de consultations que je retrouve chez mes patientes.)

LES DOULEURS FÉMININES LIÉES AUX CYCLES

Les douleurs menstruelles, ou dysménorrhée, touchent 50 à 80% des femmes et peuvent être très handicapantes. De nombreuses solutions existent, le chiropraxie en fait parti. En effectuant des ajustements doux pour améliorer la mobilité de la colonne lombaire, du bassin et des organes on peut durablement soulager les douleurs de règles. Un travail sur la respiration est aussi mis en place. Le suivi s'effectue de manière régulière, espacé sur plusieurs mois, afin d'avoir un réel recul sur les améliorations ressenties.



(Avant un traitement de chiropraxie, pensez à consulter votre gynécologue afin d'exclure une cause médicale au phénomène de dysménorrhées (malformation, endométriose, kyste...), qui nécessiterait un traitement préalable. La chiropraxie sera alors une solution à apporter en complément.)

LES TENSIONS DANS LA NUQUE ET LES ÉPAULES & DOULEURS DE BAS DU DOS

Les schémas de défense dont nous parlions tout à l’heure peuvent tout à fait être une cause de ce type de douleurs largement répandues. C’est ce que l’appelle le « Upper crossed syndrome » et « Lower crossed syndrome ». On retrouve des tensions notamment au niveau des trapezes, des pectoraux, des releveurs des omoplates, du SCM, des psoas et des érecteurs du rachis. En mettant en lumière ces déséquilibres, en dénouant les tensions et en redonnant du mouvement à la colonne vertébrale on permet peu à peu un retour vers un fonctionnement optimale des muscles et du système nerveux.

LES MAUX DE TÊTE

Il s’agit ici de bien différencier des céphalées communes de véritables migraines. On privilégiera ici une approche prenant en compte la mâchoire, la mobilité des hautes cervicales, le mouvement oculaire... Les céphalées menstruelles liées au système hormonale peuvent aussi être améliorée par les soins chiro. Pour cela un traitement régulier sur le long terme sera nécessaire, en lien avec des changements alimentaires mis en place par une naturopathe le plus souvent.

LES PROBLÈMES DIGESTIFS

Ce point aurait besoin de faire l’objet d’un article entier. Pour expliquer simplement en quoi la chiropraxie peut aider pour les problèmes digestifs nous nous pencherons sur le lien qui existe entre les viscères et notre colonne vertébrale. En chiropraxie on considère qu’une perte de mobilité à un niveau vertebral (subluxation) peut irriter un nerf destiné à innerver un organe. À chaque étage vertébral les nerfs qui naissent de la moelle épinière sont destinés à informer neurologiquement des organes précis. Ainsi, des troubles digestifs peuvent avoir pour origine un problème vertébral. Dans cas, le chiropracteur sera à même d’aider à l’amélioration de la situation. Encore une fois, une approche plusridisplinaire pourra être utile. Pour ma part, je fais appel aux naturopathes, sophrologues et professeurs de yoga afin que ma patiente puisse piocher les astuces qui lui procureront le + de soulagement.

AVOIR UN ENFANT



Dans un précédent article je vous expliquais les différents changements que le corps subit lors de la grossesse. Face à ces nouvelles contraintes la chiropraxie se révèle très efficace pour soulager les douleurs et préparer au mieux à l’accouchement. Cliquez ici pour lire l’article complet.

LA MÉNOPAUSE

La ménopause arrive bien souvent avec son petit lot de maux. (Bouffées de chaleur, troubles du sommeil, douleurs articulaires, fatigue… ) C’est un vrai tournant dans la vie d’une femme. En intervenant sur la mobilité des articulations et sur le système nerveux autonome les patientes relatent souvent ressentir des améliorations des symptômes suite au traitement chiropratique.





3 - Etre alignée dans son corps c’est être alignée dans sa vie!



Combien de femmes sont venues me consulter alors qu’elles étaient en train de vivre une période charnière dans leur vie : Burn-out, reconversion, divorce, recherche professionnelle, période de crise, quête de sens. Elles sont arrivées chez moi par hasard car elles avaient mal au dos ou ailleurs. (Il y a-t-il des hasards?) Le corps, lorsqu’il est exposé à une charge émotionnelle intense s’exprime très souvent à son niveau au travers de douleurs qui peuvent paraitre mécaniques de prime abords. Pourtant, ces douleurs révèlent un mal-être profond, parfois ancien qui ne demande qu’à être révélé et écouté. En tant que chiropracteur je fais mon travail, c’est à dire que « j’ajuste » (C’est le terme que nous employons). Je dénoue certaines zones de tensions, je vérifie l’équilibre dans les mouvements et dans les amplitudes articulaires, je redonne de la mobilité à la colonne vertébrale. Je recherche l’alignement. Et cette alignement sera un socle pour ma patiente. Une manière d’y voir clair, d’avoir toutes les capacités en elle nécessaires pour être en pleine santé et pour atteindre un niveau de bien-être élevé : Les sens sont en éveil, elle apprend peu à peu à écouter son corps, son intuition, à avoir les bons reflexes de posture, de respiration, à être plus ouverte, à se poser les bonnes questions, à prendre du recul sur tout ses soucis. C’est là, selon moi, que la magie opère.





Marie Bouchayer

Chiropracteur

1,161 vues

Marie Bouchayer - Chiropracteur

mariebouchayer.chiropractic@gmail.com

+336 29 69 16 69